Géographie de Hope-la-Noire

Confins Brumeux : bien au-delà de Fumble Town, à la lisère septentrionale de Hope-La-Noire, une frontière de brumes dissuade le voyageur de poursuivre sa route plus avant... La Rivière Terminus s'y engouffre, mais nul ne sait depuis quelle contrée elle s'écoule. Épisodiquement, des marins venus de par delà les Confins Brumeux débouchent sur Hope-La-Noire en ayant longé la rivière depuis leur royaume lointain... Mais on raconte qu'ils se sont perdus dans les Brumes et que le chemin du retour est inexistant... [L'Histoire se répète]. La principale menace rôdant derrière les brumes semble être le Reich, une armée de dinosaures intelligents, zombies et fascistes, et menée par la Lyche Helliandros. Cette dernière peut prendre une apparence cyber dans le futur. [Aube des dieux]. Voir aussi Factions (Reich).

Forêt des Brumes : ancienne Forêt des Dragons. Freya y enferma les Dragons après la bataille des dieux contre les Titans, avec le concours des Fées Maïkini. De l'époque médiévale à l'époque contemporaine, les piliers magiques scellant la prison brumeuse faiblissent, si bien que l'appel des Dragons se fait de plus en plus audible. [L'Histoire se répète]. Des siècles plus tard, Kronos réussit à s'enfuir, abandonnant les siens, et revient sous la forme d'un Géant de Brumes, après avoir voyagé au-delà des Confins Brumeux et rencontré les troupes du XIIIe Reich. Mais le Titan, grugé par un chevalier du Dragon Alpha, détruit malgré lui les piliers magiques au moyen de sa terrible foudre. Dans le futur de Fumble Town, les Dragons sont donc libérés et les Fées pourchassées par eux. [Aube des dieux]. Voir aussi Factions (Reich).

Forêt des Maïkini : une autre grande "Forêt des Fées" peuplée par une variété de Fée que l'on appelle Maïkini. Plutôt frêles et élancés, leur air perpétuellement dans les nuages leur a valu le sobriquet de "Fées des Brumes". Selon l'elficologue Papeldorne, ayant vécu au Moyen-Âge, le secret des Confins Brumeux seraient codés dans les mythes et les contes des Maïkini. Dans le nord, la Brume pénètre la forêt à certains moments de l'année. Les Fées perpétuent des rites séculaires censés repousser l'invasion brumeuse... [L'Histoire se répète]

Labyrinthes de Freya : cette forêt tient son nom, d'une part, de l'antique déesse Freya, d'autre part, de la configuration naturellement alambiquée de ses allées, faisant des lieux un gigantesque dédale. Une légende maïkini raconte qu'un chevalier errant, le Roi-Sans-Fin, empêche quiconque de trouver la sortie. Sa présence serait annoncée par un nuage de brume et le martèlement inquiétant des sabots de sa monture démoniaque... [L'Histoire se répète]. Ce domaine aurait été la demeure de la déesse Freya à l'ère d'Asylomopolis. Un culte mystérieux, assuré par la Confrérie des Moines Ronds, lui serait encore dédié non loin des ruines de son temple. [Devins de la dernière chance]

Mines de charbon : creusées au fil des siècles toujours plus loin dans les profondeurs du Mont Fumble, celles-ci se présentent comme un vaste réseau de galeries souterraines en quasi-perpétuelle activité. Les mineurs s'y relayent jour et nuit pour y extraire quantité impressionnante de charbon et de minerais, dont du fer et un peu d'argent. La Compagnie Charbon-Baelen, qui exploite la majeure partie des Mines, s'enrichit continuellement et est la première entité industrielle à avoir gagné suffisamment d'influence pour s'affranchir, dans une certaine mesure, de l'autorité du Temple. [L'Histoire se répète]. Dans le futur, les Mines sont en proie aux flammes du chevalier Alpha, serviteur de l'Alpha Dragon, qu'il venait juste de libérer de sa prison de brumes. Le charbon s'y consume depuis lors dans un incendie continu. [Aube des Dieux]. Une légende fait état d'un mineur survivant qui, bien que pris au piège des flammes et frappé d'une mort certaine, se serait mis à hanter les galeries, traînant douloureusement son corps craquelé, carbonisé et noir comme l'enfer... Il s'agirait d'une créature démoniaque au service de Sint Niklaas. [Girly Sint Niklaas].